L.U.C XP URUSHI YEAR OF THE DOG

39.5 MM, AUTOMATIQUE, OR ROSE

EDITION LIMITEE

23 300 €
Back
Référence
161902-5067
Proclamé « trésor national vivant » par les autorités japonaises, l'artiste Kiichiro Masumura a créé pour Chopard des cadrans uniques issus des techniques de laquage ancestrales Urushi et Maki-e. Associant l'artisanat ancestral et le plus haut niveau de sophistication horlogère suisse, cette œuvre d'art majestueuse met à l'honneur, à travers un motif issu de l'iconographie chinoise, le signe astrologique chinois du chien. Symbole de justice, de sensibilité et de loyauté, il est ici incarné par la race asiatique « Akita ». Élégamment mise en valeur par les lignes très fines du boîtier L.U.C XP ultra fin en or rose 18 carats, cette montre exceptionnelle proposée en édition limitée est équipée du calibre mécanique L.U.C 96.17-L à remontage automatique.
Boîtier & cadran
MATÉRIAU:
or rose 18 carats
MATERIAU DE LA COURONNE:
or rose 18 carats
FOND:
glace saphir
ÉTANCHÉITÉ:
30 mètres
CADRAN:
réalisé à la main au Japon, selon la technique de laque Urushi avec décor célébrant l’année du chien
Bracelet & boucle
TYPE DE BOUCLE:
boucle ardillon
MATERIAU DE LA BOUCLE:
or rose 18 carats
BRACELET:
alligator noir (cuir) (mat) avec cousu main ton sur ton
Exclusivité Chopard Boutiques:
Oui
EDITION LIMITEE:
88
INDICATION(S):
heures et minutes
MOUVEMENT:
L.U.C 96.17-L
MASSE OSCILLANTE:
or 22 carats
RESERVE DE MARCHE:
Réserve de Marche d'environ 65 heures, L.U.C Twin Technology (deux barillets superposés)
FREQUENCE:
4 Hz (28 800 alternances par heure)
TYPE DE REMONTAGE:
mouvement mécanique à remontage automatique
RUBIS:
29
More Information
Entièrement développé, produit et assemblé dans les ateliers de Haute Horlogerie de Chopard ainsi que certifié chronomètre par le COSC, le calibre L.U.C 96.17-L, mouvement mécanique à remontage automatique, bat avec une fréquence de 28 800 alternances par heure (4 Hz) et possède une réserve de marche de 65 heures grâce à la technologie Twin, un système breveté par Chopard qui associe deux barillets coaxiaux, exploit technique particulièrement remarquable au vu de l'extrême minceur du mouvement de 3,3 mm d'épaisseur.