11 mai 2017

20 ans de célébration du cinéma à travers un partenariat étincelant

-

2017 marque les soixante-dix ans du Festival de Cannes mais aussi les vingt ans d’un partenariat exaltant avec Chopard. Depuis 1998, date à laquelle Pierre Viot – alors président de la manifestation – pria Caroline Scheufele, co-présidente de Chopard, de redessiner la Palme d’Or, la maison de luxe et l’événement mythique vivent une magnifique romance, jalonnée de créations inoubliables et de moments forts. Retour sur une collaboration aussi riche que passionnée. 

1998 – Naissance d’une étincelante love story

Le 23 mai, la maison de joaillerie et d’horlogerie Chopard inaugure une boutique sur la Croisette. Pour couper le ruban aux côtés de Caroline Scheufele et faire honneur au glamour cannois, deux personnalités rayonnantes: Carla Bruni et Eva Herzigova.

Le lendemain, le public du Palais des Festivals ainsi que des millions de téléspectateurs découvrent la toute nouvelle Palme d’Or, réinventée par la directrice artistique et co-présidente de Chopard. Le jury, présidé par Martin Scorsese, décerne le trophée à l’unanimité à Theo Angelopoulos pour L’Éternité et Un Jour. C’est l’actrice Gong Li, impériale en bijoux Chopard, qui lui remet la précieuse distinction.

Deux actes fondateurs qui scellent le début d’un partenariat pérenne. Symboles d’excellence et de créativité, de beauté et d’exception, Chopard et le Festival de Cannes s’unissent pour ne plus se quitter.

2001 – Création du Trophée Chopard

Chopard, à l’initiative de Caroline Scheufele désireuse de soutenir la création cinématographique internationale, créée, en partenariat avec le Festival, le Trophée Chopard, qui distingue de jeunes espoirs du septième art. D’Audrey Tautou à Marion Cotillard, de Léa Seydoux et Diana Kruger à Jack O’Connell en passant par Gael Garcia Bernal et Niels Schneider, la maison de luxe a du flair pour dénicher les talents les plus prometteurs. En 2016, c’est Bel Powley et John Boyega qui ont eu l’honneur de recevoir le Trophée.

2007 – Création de la Collection Red Carpet

Pour célébrer avec faste les 60 ans du Festival et les 10 ans de partenariat avec Chopard, Caroline Scheufele imagine la Collection Red Carpet, composée de 60 pièces de Haute joaillerie. Destinées à magnifier les actrices lors de la mythique montée des marches, ces créations féériques mêlent pierres précieuses et pierres fines, dans un remarquable éventail de couleurs et de matières. Depuis 2007, la collection s’enrichit chaque année d’une parure supplémentaire, Chopard réussissant la prouesse de proposer un nombre de bijoux égal au nombre d’éditions que compte le Festival. Ainsi, en 2017, pour les 70 ans du Festival, la Red Carpet Collection accueillera 70 créations uniques.

2013 – Voyage vers un luxe durable : l’éthique se lie à l’esthétique

Le 17 mai, lors d’un déjeuner au Chopard Rooftop, Caroline Scheufele et Livia Firth, directrice créative d’Eco-Age et fondatrice du Green Carpet Challenge (GCC), annoncent le lancement de The Journey, un voyage vers un luxe durable. Ce projet d’envergure se traduit par des actions marquantes destinées à favoriser l’essor du développement durable dans l’univers du luxe. A cette occasion, Chopard dévoile les premières créations de sa collection de Haute Joaillerie Green Carpet : un bracelet manchette et des boucles d’oreilles assorties, façonnés dans de l’or éthique certifié Fairmined et sertis de diamants provenant d’un fournisseur certifié par le Responsible Jewellery Council (RJC). Le soir-même, Marion Cotillard, connue pour ses engagements éthiques, monte les marches parée de ces ravissants bijoux.

2014 – La Palme d’Or devient éthique

A l’occasion de la 67ème édition, le mythique trophée jouit d’un éclat inédit puisqu’il est pour la première fois réalisé en or éthique certifié Fairmined. Cette nouveauté marque une étape fondamentale dans le « Voyage » de Chopard vers un luxe durable. Désormais, la Palme d’Or représente non seulement le meilleur de la production cinématographique, mais aussi le meilleur de la production aurifère avec un métal traçable, extrait dans le respect des hommes et de l’environnement.

2017 – Vingt ans de glamour et de célébration du cinéma…

 Depuis vingt ans, Chopard exprime la quintessence du glamour en créant des pièces uniques portées par les plus grandes stars du septième art. Charlize Theron, Cate Blanchett, Julianne Moore, Sharon Stone, Gwyneth Paltrow, Hilary Swank, Marion Cotillard, Léa Seydoux, Penélope Cruz, Scarlett Johansson, Lupita Nyong’o, Freida Pinto, Fan Bing Bing, Zhang Ziyi, Isabelle Huppert, Catherine Deneuve, Jane Fonda, pour ne citer qu’elles, ont toutes monté les célèbres marches parées de joyaux Chopard. Certaines images restent gravées dans les mémoires. On se souvient notamment d’Angelina Jolie qui, en 2007, resplendissait sur le tapis rouge, vêtue d’une robe jaune rehaussée de diamants jonquille. Et comment oublier la beauté naturelle et désarmante de Julia Roberts, lors de sa première apparition à Cannes en 2016, déambulant pieds nus, le décolleté illuminé par un collier serti d’une magnifique émeraude ?

Pour se remémorer ces instants magiques, une exposition photographique exclusive retraçant 70 ans de style à Cannes, et notamment les 20 années de Chopard sur les marches, sera présentée pendant toute la durée du Festival sur la terrasse Chez Albane.

 

-

Dans la catégorie: CANNES