POINÇON DE GENÈVE

LES ORIGINES D'UN LABEL DE QUALITÉ D'EXCEPTION

 

Au début du 17ème siècle, l'horlogerie jouissait d'une prospérité croissante à Genève. Le nom de la ville apposé sur un mouvement garantissait à lui seul une qualité supérieure. Cependant, sa réputation devenait usurpée par des manufacturiers peu scrupuleux qui gravaient la mention « Genève » sur des montres produites hors-territoire. Le sceau de qualité « Poinçon de Genève » est apparu en 1886 après une loi visant à créer un label de certification destiné à contrer l'usage abusif du nom « Genève » et à protéger le secteur.



DÉCOUVREZ LES MONTRES
« POINÇON DE GENÈVE »

Chopard LUC Perpetual T,montre chopard
L.U.C Perpetual T Or rose 18 carats En savoir plus
chopard luc quattro
L.U.C Quattro Or rose 18 carats En savoir plus

  • Détail de la montre L.U.C Louis-Ulysse - The Tribute, portant le label de qualité « POINÇON DE GENÈVE »
  • Les têtes de vis doivent être polies ou perlées (adoucies) avec pourtour et fentes anglés, c'est-à-dire sans angles aigus.
  • Le train et l'échappement des mouvements doivent comporter des rubis avec trou poli. Côté ponts, les pierres doivent être semi-brillantes et les moulures polies.
  • La roue d'échappement doit être légère afin d'améliorer l'inertie et de réduire l'influence de cette dernière sur les opérations d'ajustement. Les repos des dents doivent être polis afin de réduire la friction avec le levier et ainsi améliorer la marche.
  • Les mouvements équipés de mécanismes d'absorption des chocs sont autorisés. Le système de micro-régulateur à col-de-cygne est un exemple de finition exclusive éligible pour le label “Poinçon de Genève”.
  • La plupart des calibres L.U.C ayant obtenu le label de qualité “Poinçon de Genève” sont équipés d'un spiral avec courbe Philips.
  • Les roues de finissage doivent être anglées dessus et dessous et avoir des moulures polies. Pour les roues de moins de 0,15 mm d'épaisseur, une seule moulure est autorisée.
  • Pour les rouages assemblés, les tigerons et les faces des pignons doivent être polis. Cette finition accroit la longévité des composants et réduit les frictions avec les rubis, améliorant ainsi la marche.
  • Les pièces qui relient le mouvement au boîtier et au cadran doivent également comporter des finitions conformes aux critères énoncés par le “Poinçon de Genève”.
  • Les têtes de vis plates doivent avoir des bords biseautés et un polissage miroir.
/ -
DÉCORÉ, POLI, ANGLÉ : UN ARTISANAT D'EXCEPTION

Les douze critères portent sur la finition des composants (angles polis, flancs étirés, moulures polies, roues de finissage chanfreinées), leurs caractéristiques (type d'attache entre le balancier et le spiral, type d'index, épaisseur de la roue d'échappement), ainsi que sur la non-utilisation de certains composants, comme les ressorts fils.

UN LABEL D'AUTHENTICITÉ

LES VALEURS

 

À l'image d'une AOC (appellation d'origine contrôlée), le « Poinçon de Genève » est un label de qualité, d'identité régionale et de respect des traditions horlogères suisses qui certifie l'origine d'une montre mécanique, sa qualité de fabrication et sa fiabilité. Les marques en bénéficiant forment un cercle très restreint, gage de rareté et d'exclusivité. La philosophie du « Poinçon de Genève » met l'accent sur le fait main et le savoir-faire des maîtres horlogers genevois.

Chopard Poinçon de genève

Chopard LUC quattro,montre chopard,montre homme
L.U.C Quattro Or rose 18 carats En savoir plus

DES STANDARDS STRICTS

DES MONTRES ASSEMBLÉES À GENÈVE

 

Une montre ne peut obtenir le label « Poinçon de Genève » qu’après un processus identifiant l'origine et l'histoire des composants. Les mouvements doivent respecter des normes strictes notamment en précision, durabilité et qualité de finition. Les garde-temps doivent être assemblés, réglés et numérotés dans le Canton de Genève. En outre, divers critères techniques et esthétiques doivent être respectés.

  • Fondée en 1878, la Société des horlogers de Genève soumit au Parlement une requête qui aboutit en 1886 à l'adoption d'une loi créant le « Poinçon de Genève ».
  • Les cabinotiers genevois regroupaient tous les métiers de l'horlogerie ; joailliers, graveurs, spécialistes de l'emboîtage, lapidaires...
  • Le très convoité certificat « Poinçon de Genève ».
  • Chaque composant doit être fabriqué et décoré en accord avec les normes strictes de l'excellence artisanale.
  • Plus qu’une norme technique, le « Poinçon de Genève » est une philosophie mettant en valeur l'expertise des maîtres horlogers genevois.
/ -
Le Poinçon de Genève : Un héritage d'excellence

Ce label, créé en 1886 afin de protéger l'horlogerie genevoise, implique trois conditions fondamentales d'admission et différents critères de qualification. Le mouvement de la montre doit être assemblé, réglé et numéroté dans le Canton de Genève, et doit remplir des critères de fabrication. Depuis 2012, de nouveaux tests ont été introduits afin de vérifier la précision ainsi que l'étanchéité. Enfin, la réserve de marche doit être conforme aux valeurs communiquées par la marque et les fonctionnalités sont testées durant un cycle complet.

/media/new_collectionpages/LUC/PoinconGeneve/Chopard-LUC-PoinçonGeneve-video_01.jpg
La L.U.C Lunar One : Une fascination perpétuelle