Louis-Ulysse Chopard

 

Fils d'un fermier suisse de Sonvilier, Louis-Ulysse Chopard conquiert la Suisse et le reste du monde dès l'âge de 24 ans. Artisan horloger, ses créations au design innovant lui permettent rapidement d'exporter vers des destinations aussi prestigieuses que la cour du tsar Nicolas II de Russie. Dès le XIXe siècle, les amateurs de créations horlogères étaient à la recherche de montres fiables, fruit d'un travail de haute précision. À travers ses chronomètres et ses montres de poche d'exception, Louis-Ulysse Chopard avait pour objectif de répondre à ces exigences, voire même de les dépasser.

louis ulysse chopard,chopard

Créations horlogères du XIXe siècle par Chopard

 

Grâce à ses superbes garde-temps, Chopard se forge une réputation de créateur de produits fiables et de haute qualité, fabriqués en Suisse. Dès ses débuts, Chopard est sollicitée par deux clients prestigieux. En effet, la maison devient fournisseur officiel de montres pour le « Tir Fédéral » et la société suisse des chemins de fer.

chopard,chopard logo

chopard,chopard watches

Sonvilier : la Suisse par excellence

 

Réputé pour son rôle historique dans la création horlogère, Sonvilier est un village agricole pittoresque situé dans le Jura suisse. Au faîte de sa gloire, le village abritait près de 15 horlogers indépendants. Dès le départ, Chopard s'impose comme maison artisanale de choix, en raison de l'excellence de ses créations en matière de précision et de qualité.

chopard swiss,chopard,chopard jura

Du Jura suisse à Genève

 

Louis-Ulysse lègue la maison Chopard à Paul-Louis, son fils, qui fait souffler un vent de changement sur l'entreprise familiale. En 1937, après mûre réflexion, il relocalise la maison à Genève, capitale internationale de la Haute Horlogerie, pour la rapprocher de sa clientèle cosmopolite. La maison Chopard se forge alors une réputation de créatrice de garde-temps alliant haute précision et sophistication technique.

Paul André Chopard

 

Avec Paul-André Chopard, petit-fils de Louis-Ulysse, commence la 3e génération Chopard. Après de nombreuses années de prospérité sous l'égide de Paul-Louis et Louis-Ulysse, la maison rencontre des difficultés. Âgé de 70 ans, Paul-André cherche un acheteur pour Chopard, car aucun de ses fils ne souhaite reprendre le flambeau. C'est alors qu'il fait la connaissance de Karl Scheufele III, propriétaire d'une maison horlogère et joaillère allemande portant son nom. Les deux hommes ont de nombreux points communs, dont leur enthousiasme pour l'artisanat et la créativité.

chopard,chopard family

chopard,chopard family

Maison Karl Scheufele et reprise de l'affaire Chopard

 

Fondée par Karl Scheufele I en 1904, la maison du même nom fabrique des bijoux et des montres dans la ville allemande de Pforzheim, également appelée la « Ville dorée ». Elle est notamment connue pour ses garde-temps et bijoux influencés par le style Art Déco. En 1963, fortement intéressé par la réputation et la qualité des créations suisses, Karl Scheufele III prend la décision d'acquérir une entreprise suisse originaire de Genève afin de renforcer sa réputation et son succès. « Dès mon arrivée dans les ateliers de Genève, en apercevant l'éminent M. Chopard assis à son plan de travail, devant la fenêtre, j'ai immédiatement su que nos deux sociétés étaient faites pour s'entendre. Après une demi-heure de conversation, j'étais convaincu d'avoir fait le bon choix. » — Karl Scheufele III, au sujet de sa première rencontre avec Paul-André Chopard.

eszeha

eszeha

Karl Scheufele III et sa femme, Karin

 

Descendant d'une dynastie d'horlogers et de bijoutiers originaires de Pforzheim, en Allemagne, Karl Scheufele III honore le souhait de son père et de son grand-père en acquérant une société de fabrication suisse : Chopard. Karl ne souhaitait plus dépendre de son fournisseur genevois de mouvements qui fournissait également les concurrents d'Eszeha.

karin scheufele,chopard

scheufele,chopard

Les héritiers de la famille Scheufele

 

Chopard constitue l'une des dernières entreprises familiales spécialisées dans la joaillerie et l'horlogerie. Depuis les années 1980, Caroline et Karl-Friedrich (les enfants de Karl et Karin) participent activement aux activités de la maison. Actuellement co-présidents de Chopard, ils ne cessent de faire preuve d'indépendance : Caroline est responsable des collections pour femme et chargée de la section bijoux et, plus récemment, du département Haute Joaillerie. Karl-Friedrich, quant à lui, s'occupe des collections pour homme. On lui doit notamment le développement des montres sportives dans les années 1980 et de la Manufacture Chopard de Fleurier dans les années 1990, laquelle produit les mouvements L.U.C.

karl friedrich scheufele,chopard,caroline scheufele

karl scheufele,chopard